La paradoxe des temps modernes

 

 

 

 

 

 

 

 

De par les progrès des technologies, et sur ces 100 dernières années :

  • Réduction du temps de travail
  • Mécanisation des tâches lourdes
  • Diminution de la ration alimentaire et du nombre de calories ingérées
  • Baisse du % d’énergie consacrée au maintien de la température corporelle à 37° du fait de l’uniformisation de la chaleur
  • Réduction de la corrosion moléculaire liée à la réduction de la quantité de radicaux libres produits par le corps
  • Amélioration de l’hygiène de vie grâce à la loi de santé publique de 1902 (potabilité de l’eau, réseaux d’égouts, gestion des déchets, amélioration des conditions de travail
  • Éradication par la médecine des vieilles épidémies

Mais, notre hygiène de vie connaît de nouveaux travers

  • Le stress est généralisé
  • La sédentarité devient le mode de vie de référence
  • La consommation de médicaments augmente de manière constante
  • Le grignotage devient un mode d’alimentation en soi
  • L’équilibre alimentaire est rarement atteint
  • Les produits consommés sont toujours plus riches (énergie, sodium, glucides, graisses,)

Mais, nous sommes cernés par des périls d’un genre nouveau

  • Pollution atmosphérique
  • Molécules de synthèse : pesticides, dioxines dans les aliments, additifs alimentaires …
  • Organismes Génétiquement Modifiés
  • Rayonnements électromagnétiques

Alors nous sommes confrontés :

  • Cohorte de nouvelles maladies épidémiques
  • Pathologies liées à une augmentation massive de l’obésité
  • Pathologies iatrogènes
  • Affections longue durée,

La facture sanitaire de décennies de pollutions insidieuses sera très lourde.

Prévisions officielles de l’Institut National du Cancer : 1 français sur 2 aura un cancer au cours de sa vie en 2012.

Et la maison dans tout ça ?

Selon l’OMS nos maisons nous empoisonnent. L’OMS parle du Sick Building Syndrome (SBS) ou syndrome des bâtiments malsains.

  • Par jour nous absorbons 1 kg de nourriture, 2 kg d’eau et 18 Kg d’air
  • L’air intérieur est en moyenne 80 fois plus pollué que l’air extérieur (selon l’OMS)
  • 16 h / j : temps passé en moyenne à l’intérieur
  • 1 français sur 3 est allergique

Les produits suivants … Bois traités, Panneaux de particules, Bois agglomérés, Contreplaqués, Moquettes, Peintures, Isolants, Solvants, Colles, Tissus d’ameublement … qui contiennent Formaldéhyde (COV ou Composés Organiques Volatils), Benzène, Pentachlorophénol (fongicide), Lindane (insecticide), Toluène (solvant), Ethers de glycol, Gaz de combustions des chaudières à fuel, Matériaux fibreux (Laine de verre, Laine de roche, Amiante), Plomb, …. sont cancérigènes, mutagènes, immunotoxiques, neurotoxiques et reprotoxiques.

Il en va de même pour les Champs électromagnétiques basse fréquence (EDF), le Courant 60 hertz alimentant les appareils électriques, les Champs électromagnétiques hyper fréquence (WIFI, Antennes relais) 100 MHz à 6 Giga hertz.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *